Football : Coup d’envoi des tournois et des matches amicaux le 9 juin pour les amateurs.


23 avril 2021

Les joueurs amateurs, plus ou moins jeunes, ont l’autorisation de refaire des matches et même des tournois à partir du 9 juin. Déconfinement des « footeux », mode d’emploi.

L'EST RÉPUBLICAIN SPORT LORRAIN - Par Romain JACQUOT - 05 mai 2021 à 12:55 | mis à jour le 05 mai 2021 à 17:29 - Temps de lecture : 2 min

Comme tout le monde, les clubs de football amateurs commencent à apercevoir le bout du tunnel avec les quatre grandes étapes du déconfinement annoncées par le gouvernement la semaine dernière.

La date qui a essentiellement retenu l’attention des dirigeants de clubs, c’est celle du 9 juin. Avec « l’élargissement de la pratique sportive aux sports de contact en plein air », autrement dit l’autorisation de refaire des matches amicaux (même si certains clubs n’ont jamais réellement arrêté) et d’organiser des tournois.

Du côté de la Ligue du Grand Est , on voit ça d’un très bon œil. Comme une période propice à recréer du lien, avec des actions de convivialité, et un moment crucial pour bien réussir la rentrée de septembre, avec des détections et des journées portes ouvertes, après cette saison blanche ou presque. D’ailleurs, plusieurs clubs ont déjà communiqué sur la mise en place ou la recherche de tournois dans les catégories jeunes. C’est rarement le cas en temps normal, mais cela pourrait s’étendre aux seniors en manque de temps de jeu et d’esprit de compétition. Toutes les formes sont envisageables, y compris le retour des tournois de sixte qui avaient quelque peu disparu ces dernières années.

L’occasion de faire tourner les buvettes

À partir du 9 juin, ce sera aussi, pour les clubs, l’occasion de mettre du beurre dans les épinards en organisant des tournois à l’extérieur susceptibles de faire tourner les buvettes. D’autant qu’il existe des aides financières de la région Grand Est qui encouragent les associations à relancer leur activité. Et puis, le mois de juillet, d’ordinaire complètement « off » pour les footballeurs amateurs plus ou moins jeunes, servira peut-être à rattraper un peu du temps perdu.

Reste, bien sûr, à trouver le bon dosage dans le déconfinement des footeux. Cela ne serait pas raisonnable d’y aller « open bar », en organisant des tournois immenses avec des équipes venant des quatre coins de la France, voire de l’étranger. Il faut reprendre progressivement, également, pour des raisons de forme physique.

De nombreux footballeurs n’ont pas fait grand-chose pendant ces longs mois de confinement et, même pour ceux qui ont eu la chance et le courage de s’entraîner sérieusement, les premiers matches ne seront sûrement pas simples à négocier.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article